11 façons de calmer un bébé qui pleure

illustration PLEURS 11 facons de calmer bb… s’il n’a pas une couche sale, faim, trop froid, trop chaud ou un rot coincé.
Parmi ces « façons » de calmer un bébé qui pleure, trouvez celle(s) qui convient à votre enfant. Toutes ne fonctionnent pas forcement à tous les coups. N’hésitez pas à les additionner entre elles.

Prenez toujours bébé doucement en le prévenant par la parole afin de ne pas le surprendre.

  1. Parlez lui de lui : des sentiments qu’il peut éprouver (fatigue, énervement à cause de trop de visites, besoin d’un câlin… ), mettre un mot sur son ressenti peut vraiment rassurer votre bébé ;
  2. Contenez-le dans vos bras, doucement mais fermement afin de le rassurer, face contre vous ou en position allongée, sa tête proche de votre cœur, bercez-le;
  3. Dans vos bras, calez sa tête dans le creux de votre cou (sans l’empêcher de respirer) et bercez-le;
  4. Dans vos bras, en position sur le côté de l’estomac, avec une main qui exerce une légère pression sur son estomac, bercez-le.
  5. Les bercements s’effectuent soit avec des mouvements de haut en bas ou de gauche à droite (petites rotations avec votre buste) ;
  6. Bercez toujours votre bébé à la cadence de ses pleurs : vigoureusement si les pleurs sont intenses puis calmer la cadence quand les pleurs diminuent;
  7. Emmaillotez votre bébé de manière efficace (lien mode d’emploi) ;
  8. Reproduisez le bruit in-uteros soit en faisant le son Shhhhhh avec votre bouche, soit en allumant un sèche cheveux ou l’aspirateur ;
  9. Pratiquez le « peau à peau » (maman et papa). La chaleur du corps, les battements du cœur peuvent vraiment rassurer votre enfant et le calmer. Utilisez une écharpe de portage pour maintenir votre bébé dans cette position et vaquer à vos occupations.
  10. Répondez à son besoin de succion en proposant le sein, son pouce, votre doigt bien propre ou une tétine.
  11. Promenez-le: c’est bien connu, les vibrations de la poussette, ou celles de la voiture sont très efficaces pour calmer ou endormir les bébés;
  12. Donnez-lui un bain ou masser-le pour l’aider à se détendre. C’est très efficace sur les pleurs de sur-stimulation de fin de journée. Déconseillé s’il hurle ou s’il est trop fatigué car il doit pouvoir en profiter.

Si vous n’en pouvez plus, « nervous brakedown alert », déléguez. Ça arrive de ne plus en pouvoir et d’être fatigué. NE JAMAIS LE SECOUER.

Si rien ne marche, prenez rendez-vous chez le pédiatre, il vérifiera l’état de santé de votre bébé et saura vous conseiller.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s