Syphilis et grossesse

syphilliscEt Bam, l’illustration ne donne pas très envie, c’est normal, le sujet non plus. :)-

La syphilis est une bactérie sexuellement transmissible qui vous parait peut-être désuète, mais elle est réapparue en France depuis une dizaine d’année.

Elle peut contaminer le fœtus après le 4ème mois, et entraîner un retard de croissance, voire sa mort. Pas cool…

Le dépistage est donc OBLIGATOIRE. Il se fait dès le début de la grossesse, ce qui laisse les 4 premiers mois pour soigner la maman par antibiotiques.

Règles d’alimentation et d’hygiène “anti-toxoplasmose”

toxoplasmosecCes règles d’hygiène sont à suivre en cas de non immunité de la femme enceinte à la toxoplasmose, elles concernent ce que vous mangez et votre environnement.

6 règles d’alimentation:

  1. Mangez de la viande bien cuite (67°C au coeur du morceau);
  2. Privilégiez la viande achetée congelée;
  3. Ne mangez pas de charcuterie crue ou fumée;
  4. Lavez abondamment les fruits et légumes  particulièrement ceux destinés à être mangés crus;
  5. Lavez abondamment la salade;
  6. Ne portez pas vos mains à la bouche ou au visage après avoir manipuler de viande crue.

5 règles d’hygiène:

  1. Lavez vous les mains à l’eau et au savon avant chaque repas
  2. Lavez vous les mains après avoir jardiné
  3. Evitez d’entreposer la litière du chat dans la cuisine
  4. Donnez à votre chat des produits cuits ou en conserve
  5. Confiez le nettoyage de la litière du chat à quelqu’un d’autre.

Amniocenthèse, l’essentiel

  • amniosynthesecL’amniocentèse analyse des chromosomes du bébé ;
  • L’amniocentèse permet de repérer et diagnostiquer des anomalies génétiques et chromosomiques ;
  • L’amniocentèse permet de déterminer avec certitude si le bébé est porteur de la trisomie 21;
  • L’amniocentèse comporte des risques de fausse-couche ;
  • Le risque de fausse couche existe dans les 2 semaines suivant l’amniocenthèse ;
  • Le risqué de fausse couche se situe entre 0,50 % et 1% pour un bébé et de 3 et 4 % pour des jumeaux ;
  • L’amniocentèse consiste à effectuer une ponction du liquide amniotique à l’aide d’une aiguille fine à travers la paroi abdominale et utérine;
  • Cet examen s’effectue sous contrôle échographique permanent.

L’amniosynthèse n’est jamais obligatoire mais seulement fortement recommandée… On sait souvent que l’on va y passer si on a une grossesse tardive (38 ans et plus) car les risques d’anomalies sont statistiquement plus élevés, par contre quand ça nous tombe dessus à à peine 20 ans passés parce que les marqueurs à l’écho ou test sanguin sont moyens, c’est psychologiquement plus dur. Je veux bien le croire.

Les bénéfices de l’accouchement physiologique sans analgésique

mere_enfant_fusion_peau_a_peauPour la mère

  • Laisser les hormones naturellement sécrétées pendant l’accouchement jouer leurs rôle antidouleur, assouplissant et créateur de lien ;
  • La liberté dans de mouvements pendant le travail ;
  • Une expulsion plus rapide et plus facile grâce au reflèxe d’explusion qui se met en place naturellement lorsqu’on laisse les choses se faire ;
  • Moins d’interventions médicales: péridurale, césarienne et d’épisiotomie ;
  • L’écoute des besoins et le respect du projet de naissance ;
  • Un sentiment d’auto-satisfaction : celui d’avoir été actrice de l’accouchement ;
  • Favoriser la création du lien mère-enfant.

Pour le père

  • Un moyen de trouver sa place de père dès la grossesse grâce à la préparation ;
  • Un moyen de se sentir utile et à sa place le jour J ;
  • Favoriser la création de lien père-enfant.

Pour le bébé

  • Bénéficier des hormones naturellement sécrétées par sa mère qui agissent comme antidouleur chez lui aussi ;
  • Favoriser le lien mère-enfant par le peau à peau immédiate ;
  • Favoriser une1ère tétée précoce (avant les soins du bébé) ;
  • La possibilité d’une oxygénation prolongé par la coupe du cordon ombilical tardif ;
  • Dans certains cas, avoir les premiers soins effectués à côté de ses parents ;
  • La possibilité d’un cododo ou du moins éviter la séparation en nurserie.

 

Préparation à la naissance

Qu’est ce que c’est ? A l’occasion de chaque grossesse, les parents ont la possibilité de se préparer à l’accouchement et à la naissance de leur bébé. Ces séances sont généralement animées par une sage-femme ou un médecin. Elles peuvent être ‘juste’ informatives ou bien aider les futurs parents, et plus particulièrement la future mère, à bien vivre sa grossesse et la préparer physiquement et mentalement l’accouchement.

Quand faut-il s’y mettre ? On peut les commencer dès le 4ème mois de grossesse, quand on commence à sentir bébé bouger.

A quoi ça sert ? Avoir des informations pratiques sur le déroulement des choses, répondre à vos interrogations, savoir à quoi s’attendre, échanger avec des professionnels, rencontrer d’autres futurs parents, préparer le corps de la mère, aider les pères à trouver leur place …

Le père doit-il être présent ? Selon la préparation choisie, le père peut même s’avérer indispensable.

Quels types de préparation existent? La préparation “classique”, la sophrologie ,  le yoga prénatal ,l’acupuncture , le chant prénatal ,  l’aquagym prénatal , l’ostéopathie, l’homéopathie ,  l’hypnose , l’haptonomie, la méthode “Bonapace©” …

Comment choisir sa méthode? C’est un choix hyper personnel qui dépend beaucoup de la manière dont vous vivez la grossesse et dont vous imaginez l’accouchement. Ça dépend également de la manière dont votre couple fonctionne et de vos personnalités. Il faut également savoir si vous préférez une préparation collective ou individuelle.

Combien ça coute ? Les coûts varient en fonction de la préparation mais sachez que 8 séances sont généralement remboursées par l’assurance maladie en France.

Soleil, UV et grossesse

UVsoleilUVs pendant la grossesse: infos et risques

  • Les UV apportent de la vitamine D qui aide à fixer le calcium mais ce n’est pas la seule source, vous pouvez en retrouver retrouver dans l’huile de foie de morue, les poissons gras, les champignons et les œufs.
  • L’exposition au soleil n’est pas interdite, mais pas recommandée pour autant;
  • Votre peau est fragilisée par votre état hormonal et “brule” plus facilement;
  • L’exposition aux UV accentue les masques de grossesse/ tâches brunes sur le visage (surtout sur les peaux mates);
  • L’exposition aux UV favorise les varices (= circulation du sang plus difficile du fait déjà de la grossesse, le soleil et la chaleur n’arrange rien et bok! petits vaisseaux qui explosent et grosses veines qui gonflent, on adore !);
  • L’exposition prolongée au soleil peut causer une déshydratation, particulièrement enceinte mais là il ne faut pas être stupide non plus, buvons au moins nos 1,5litre d’eau;
  • Les UVs détruisent l’acide folique, vitamine essentiel pour le bon développement du bébé.

 

Exposition au soleil: Précautions à prendre enceinte

  • Fuir le soleil entre 11h-16h lorsque les UVs sont les plus agressives (horaires à adapter à votre lieu d’exposition),
  • Mettre de la crème solaire au moins SPF 30 et renouveler toutes les 2h;
  • S’hydrater en buvant de l’eau;
  • Porter un chapeau;
  • Porter des lunettes de soleil;
  • Ne prenez pas de gélules auto-bronzantes, elles contiennent des caroténoïdes mauvais pour votre bébé!


Etre enceinte de jumeaux : ce qui change.

jumeaux1 femme enceinte sur 80 attend des jumeaux. Quelles différences avec une grossesse unique ? Que faire quand on est enceinte de jumeaux ? On vous aide à doubler de vigilance pour cette grossesse gémellaire.

Vrais ou faux jumeaux, la différence: 1 chance sur 3 de porter de vrais jumeaux.

Les faux jumeaux :

  • 2 ovocytes fécondés par 2 spermatozoïdes différents;
  • Ils ont chacun leur placenta;
  • Les enfants peuvent être du même sexe ou de sexe différent;
  • Ils se ressembleront comme des frères et sœurs.

Les vrais jumeaux :

  • Un seul spermatozoïde a fécondé 1 seul ovocyte;
  • Ils partagent le même placenta;
  • Un seul œuf unique qui se scinde en deux;
  • Les vrais jumeaux sont toujours du même sexe et se ressemblent étrangement. 🙂

A la maison ?

  • Du repos !
  • Pensez à bien vous reposer, et ce dès le début de la grossesse ! Les risques d’avortement spontanés sont plus grands au début.
  • A partir du 6ème mois, vous serez forcée de rester au repos. Prenez donc le temps de vous écouter sans faire de cette attention une obsession, au risque de créer des symptômes.

Dans l’assiette ?

  • Vous avez 2 fois plus de raisons d’adopter une alimentation saine, équilibrée et variée. 🙂
  • Augmentez l’apport calorique à partir de la seconde moitié de la grossesse. Consommer + de protéines. Entre 300 et 500 calories de + par jour et par enfant. En général ça se fait très naturellement…
  • Surveillez avec votre médecin et augmentez éventuellement votre apport en fer, vitamines et calcium en fin de grossesse

Chez le médecin ?

Préparez-vous à avoir un agenda de ministre !

Le suivi médical des grossesses gémellaires est plus strict, car jugées à risque du fait des deux bébés. Attention ! Attendre des jumeaux ne signifie pas nécessairement complications ! C’est justement pour éviter les risques, qu’il est important d’avoir un suivi régulier chez le médecin. A quelle fréquence le voir ?

  • Au début de la grossesse : toutes les 3 semaines
  • A partir du 5ème mois : tous les 15 jours
  • A partir du 7ème mois : analyses d’urine tous les 15 jours (albuminurie)
  • A partir du 8ème mois : une fois par semaine

Quels troubles pour la mère ?

Les “troubles” pour la femme enceinte de jumeaux restent ceux de la femme enceinte. Notez toutefois que pour la mère de jumeaux, il y a un risque plus fort d’hypertension, d’œdèmes, d’anémie et de toxémie gravidique avec albuminurie.

Les jumeaux naissent plus souvent prématurément. L’utérus est plus distendu et se contracte donc plus facilement. A partir de la 35ème semaine d’aménorrhée, ayez donc votre valise prête pour la maternité au cas où ils se présenteraient.

Comment choisir sa maternité enceinte de jumeaux?

Pensez à choisir un centre bien équipé sur le plan pédiatrique. Vos petits peuvent naître prématurément, ainsi vous leur donnez des chances d’être mieux entourés et vous les verrez plus régulièrement. Les cliniques de niveau 2 ou 3 en France sont souvent conseillées, sans pour autant être des choix obligatoires pour la grossesse gémellaire (pour les triplés et + oui).

L’accouchement à domicile est envisageable sous conditions :

  • Présentation des 2 bébés la tête en bas
  • qu’ils aient chacun leur poche distincte.
  • Reste à trouver la sage-femme qualifiée et motivée pour vous accompagner dans ce projet.

Et l’accouchement ?

  • L’accouchement de jumeaux se fait sans complication particulière. Légèrement plus long qu’un accouchement classique, il se fait en deux temps. Rassurez-vous, entre les deux naissances vous avez entre 15 et 30 minutes de pause avant de ressentir les nouvelles contractions.
  • Les jumeaux naissent assez souvent avec un peu d’avance (38ème SA). 1 chance sur 3.
  • La voie basse est envisageable lorsque le premier jumeau est la tête en bas.
  • L’expulsion est généralement simple car les jumeaux sont souvent de plus petite taille. 50% des jumeaux pèsent 2,5kg à la naissance. L’un d’eux est presque toujours plus fragile à la naissance ce qui n’a pas forcement de conséquence sur l’avenir rassurez vous et fragile ne veut pas dire mal en point.
  • La délivrance entraîne une perte de sang un peu plus abondante.

Et après?

En rentrant à la maison, prévoyez d’être aidé, c’est évidement plus de travail.